Chanson douce, Leila Slimani

Un excellent thriller, une critique sociétale

Carles Ramírez López

« Chanson douce » est un remake ultra-contemporain des « Bonnes » de Jean Genet. Comme son modèle, il appuie exactement là où ça fait mal.
Grégoire Leménager, Bibliobs, 28/9/2016

Si vous êtes à la recherche d’une baby-sitter pour s’occuper de vos enfants je ne vous recommande pas beaucoup la lecture de ce roman. À tous les autres, je vous invite à découvrir ce drame où vous n’allez pas ressortir indemne.

Le mystère n’est pas dans les faits puisque l’intrigue est dévoilée dès le début : Louise, la nounou d’une belle famille, a tué les deux enfants qu’elle gardait, Adam et Mila. On connait d’abord le drame mais pas le comment et surtout le pourquoi. Après ce premier chapitre on retourne en arrière et on lit dans l’urgence par besoin de savoir quel engrenage a pu entraîner cette nounou dans cette folie meurtrière.

Myriam et Paul sont parents de deux enfants en bas-âge. Myriam n’en peut plus de rester chez elle et décide de reprendre son activité professionnelle. C’est l’occasion aussi pour le couple de s’épanouir, de gagner plus d’argent, d’avoir une vie sociale plus active, de sortir, de partir en vacances… Tout ça ne serait possible sans Louise, leur nounou qui est un vrai trésor : elle s’occupe parfaitement des enfants et en plus, elle range la maison, elle cuisine de merveilleux petits plats… Peu à peu, elle dévie indispensable pour la famille. Un malaise flou s’installe à la maison.

Au fil des pages, dans l’analyse psychologique des personnages, on peut arriver à comprendre la fragilité et le désarroi de la nounou, sans pouvoir pardonner, logiquement, son terrible geste. Avec une écriture concise et précise, on arrive à réfléchir sur l’isolement des individus et sur la société actuelle, qui ferme les yeux et qui ne se pose pas des questions sur les autres et on arrive à comprendre que personne ne peut pas avancer sans amour, sans avoir chaleur et sans être valorisé.

Prix Goncourt 2016, entre d’autres.

Éditions

[fr] Chanson douce Éditions Gallimard 2016 240 pages
[cat] Una cançó dolça Edicions Bromera 2017 184 pàgines
[eng] The perfect nanny Penguin USA 2018 256 pages
[cast] Canción dulce Editorial Cabaret Voltaire 2017 288 páginas
[it] Ninna Nanna Rizzoli Editore 2017 201 pagine

Adaptations

La réalisatrice Maïwenn va adapter « Chanson Douce » au cinéma en 2018.

http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/maiwenn-va-adapter-chanson-douce-de-leila-slimani-au-cinema-7787763776

Ressources

Yanis Ben Jelloun interview Leila Slimani, lauréate du prix Goncourt 2016 pour son œuvre « Chanson douce ». C’est un symbole fort pour la littérature française, et encore plus fort pour le Maroc car c’est seulement la deuxième fois, en plus d’un siècle, que le prix Goncourt consacre un écrivain marocain.

Y.B. Jelloun : « J’ai eu le plaisir de partager avec la lauréate l’univers de son récit poignant tiré d’un fait divers américain. Elle a répondu avec élégance et force aux questions que les lecteurs avisés se posent et nous a ouvert les portes de son jardin secret pour nous dévoiler toutes les zones d’ombres qui s’organisent autour du récit. »

Interview à Leïla Slimani au « Maghreb Orient Express » (#MOE) sur TV5 Monde, le dimanche 18 septembre 2016.

https://www.tv5monde.com/moe/

Apprécier ce livre
No votes yet.
Please wait...

Commenter ce livre

Laisser un commentaire