Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand

Surmonter au deuil

Mònica Prat Mantas

La protagoniste de cette histoire est Diane, une jeune parisienne propriétaire d’un café littéraire appelé « Les gens heureux lisent et boivent du café », qui perd à son mari et sa fille de cinq ans dans un accident de voiture.

Le sujet n’est pas facile puisqu’il parle du deuil, de la désespérance, de la souffrance et de comment surmonter à une situation limite. Une histoire délicate avec des personnages séduisants et frappants.

Après ce moment-là, elle est torturée et se regrette de ne pas avoir été avec eux au moment de l’accident : « Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux ».

Un an plus tard, Diane est toujours dans le même état. Elle ne travaille plus. Ne sors plus de chez elle. Elle fume beaucoup, porte les chemises de son homme, elle utilise toujours le shampoing parfumé à la fraise de sa fille. Elle n’a rien touché depuis leur décès. Tout est intact, comme s’ils allaient revenir d’une minute à l’autre. Elle n’arrive pas à sortir de son deuil à tel point que son meilleur ami, Félix, lui conseille de quitter provisoirement Paris pour faire une pause et remettre en ordre toute sa vie. Elle décide alors de partir en Irlande, au petit village de Mulranny, pour essayer d’oublier les souvenirs et commencer à nouveau.

Le début sera difficile mais l’hospitalité des gens, l’amitié, la plage, la pluie, les paysages et aussi la connaissance d’Edward, son insupportable et méchant voisin irlandais qui la fera ressentir parfois un peu plus misérable, fera revivre sur Diane le désir de se battre et même le sourire.

Un récit émouvant de croissance personnel et d’acceptation, qui ne va pas vous laisser indifférent. Impossible de ne pas ressentir dans la peau la tristesse et les émotions que les paroles de Martin-Lugand transmettent dans ce premier roman de l’auteure et l’envie et le courage que son héroïne Diane y arrive à avoir pour s’en sortir de ce deuil trop long et destructeur.

Éditions

[fr] Les gens heureux lisent et boivent du café Michel Lafon / Pocket 2013 192 pages
[eng] Happy people read and drink coffee Atlantic Books 2016 259 pages
[cast] La gente feliz lee y toma café Alfaguara / Punto de Lectura 2014 192 páginas
[it] La gente felice legge e beve caffè Sperling & Kupfer 2014 202 pagine

Adaptations

Le best-seller d’Agnès Martin-Lugand, intitulé “Les Gens heureux lisent et boivent du café” a vraisemblablement séduit Hollywood ! Le roman devrait donc être prochainement adapté au cinéma par le producteur américain Harvey Weinstein, un génie du cinéma qui aurait produit “Le Discours d’un Roi”, ou encore “The Artist”.
On va attendre avec impatience!

Ressources

Interview a Agnès Martin-Lugand au programme « On n’est pas couché » sur la télévision France 2, le 15 juin 2013.

Interview a Agnès Martin-Lugand au programme « Télé Matin » sur la télévision France 2, en 2016.

Rating: 5.0. From 2 votes.
Please wait...

Commenter ce livre

Laisser un commentaire